Voyages

Aix-La-Chapelle ou Aachen pour les intimes

20160131_120623

Le 1er février 2016, j’ai commencé mon stage en Allemagne et j’y suis toujours ! Cela fait trois ans que je suis maintenant localisée à Aix-La-Chapelle. Toute petite ville allemande, coincée entre la Belgique, les Pays-Bas.

Autrefois, c’était le centre névralgique de l’Europe, ville fondée par Charlemagne, elle est vite devenue le symbole de la capitale Européenne. En effet, Charlemagne (Karls der Gross) étant considéré comme le père de l’Europe. En Allemagne on l’appelle la ville aux trois langues, grâce à sa proximité avec Wallonie (Français), les Pays-Bas (Néerlandais).

20160131_120457

La ville est reconnue mondialement pour son université technologiques RWTH, et ses différentes filières dans l’ingénierie. Des étudiants venant du monde entier, sont ici pour faire leurs études. Ce qui donne un côté international à cette petite ville de 200 000 habitants. Petite ville qui se trouve seulement à 1h de Cologne, 1h30 de Düsseldorf (Capital du Nordrhein-Westfalen).

IMG_20180206_174725_091

edf

La fierté des habitants d’Aix-La-Chapelle est la cathédrale où sont entreposées les reliques de Charlemagne. Durant Pâques, les reliques sont montrées au public lors d’une cérémonie. La Rathause est aussi un monument important, Napoléon y a fait baptiser son fils.

Voici les adresses que je vous recommande:

  • Brunch – Leny Liebt Kaffe (19€ le Brunch sans les cafés pour deux)

IMG-20180128-WA0002

  • Living Room
  • Frittenwerk (De la poutine à partir de 4,90€)

Screenshot_20190205-201331

  • Karls
  • Tijuana

Bien sûr, il faut aussi que vous vous arrêtez à DM ou a Rossmann pour faire des emplettes. Ce sont des drugstores et les prix sont très intéressants comparés à la France. Je pense faire plus tard un petit article sur les indispensables à ramener de DM, Rossmann et Muller.

Publicités
lifestyle

Polette, le site qui a sauvé mes yeux et mon porte-monnaie !

img_0626_edited

Holà!

Décidément, je suis motivée à écrire des articles. Bon celui-là sera un peu plus court. J’avais envie de vous parler de ce site de lunettes de vue.

Je pense que vous devez déjà peut-être connaître ce site. Cela fait quelques années que j’ai découvert ce site. Je l’ai connu sous son ancien nom « L’usine à Lunettes ». L’objectif de ce site est des vendre des lunettes de vue à petits prix.

Entant que myope, je peux vous dire qu’avoir des lunettes est quelque chose qui relève de la survie. Sans lunette, on ne peut rien faire et savoir que le prix des lunettes est toujours exorbitant, ça me rend folle!  Pour information, les montures ne sont pas les plus chères ! Ce sont les verres et sur Polette les verres n’exèdent pas les 50 euros. Ce qui est ridicule.

img_0618_edited

La qualité des verres est au rendez-vous. Cela fait deux ans que je porte leurs lunettes au quotidien, et ils n’y a rien à redire. Si, une toute petite chose, le temps d’adaptation. Il faut attendre quelque jours pour s’habituer aux nouveaux verres.

Les montures sont super sympas, tendances et mordernes et certaines sont vraiment pas chères, seulement 4,99€. Voilà, une autre revendication ! C’est pas parce qu’on porte des lunettes que l’on doit avoir des lunettes qui nous plaisent pas. Certes les lunettes sont devenus des accessoires mais ce n’est pas le cas pour tout le monde.

IMG_0614_edited.jpg

Il est également possible d’avoir des lunettes contre les lumières bleues des écrans. Mon ophtalmologiste m’a prescrite une paire car ma vue baissée, et les écrans pouvaient en être la cause. Il faut compter 10€ en plus. La qualité du verre a évolué, je me rappelle l’année dernière j’hésitais à en avoir une paire, je trouvais les verres un peu trop jaune. Cette fois-ci j’ai craqué et le côté jaunâtre s’est beaucoup dissipé.

Ils ont également une gamme solaire ! Ce qui est vraiment un solagement pour moi, ou pour toute personne portant des lunnettes !

img_0629_edited

Sinon, les lunettes ne sont pas prise en charge par la sécurité sociale (même si c’est 17€, c’est 17€ ! ) ni par la mutuel. Cependant, si l’on compare avec les prix pratiqués dans les opticiens classiques, on ne peut que  constater que les prix sont dérisoires. Il est possible de prendre des lunettes sans correction.

Le temps de livraison varie entre 5 et 15 jours, tout dépend du choix de la livraison. Il faut aussi compter 2 à 6 jours de production, celle-ci se lance uniquement lors de la confirmation de la commande.

img_0622_edited

Bon je vous laisse le site ici : Polette

lifestyle·séries

„The Bold Type“ : La série qui a réchauffé mon hiver !

https _freeform.azureedge.net_showms_2017_158_d12a6a63-a5c0-4bbd-821e-3ad41d4d69aa

Ce début d´année professionnelle a plutôt mal commencé,  j´ai été accusé à tort, basé sur une liste incroyable de mensonges, tous plus aberrants les uns que les autres. Je me suis encore plus réfugiée dans la lecture (« Un appartement à Paris » de Musso) ou les séries pendant ma pause déjeuner. C´est là que j ´ai découvert « the Bold Type » sur Amazon Prime. Un petit mélange de « Ugly Betty », « Sex in the City » & « Gossip Girl ». Cette série est tellement inspirante et donne un coup de booste. Wooah !

Petit Synospis : Trois jeunes filles dans la vingtaine travaillent dans le plus gros magazine féminin des Etats-Unis « Scarlet ». Bien sûr, la référence avec le « Vogue America » n´est pas bien loin ;). L´une est journaliste/écrivaine, l´autre directrice des Réseaux Sociaux/Communication et la troisième assistante aspirante rédactrice mode.

La série m´a parue de prime abord un peu gentillette et bien loin de la réalité. Cependant il y a quelque chose de fascinant et d ´attirant avec cette série. J´ai été rapidement happée par la mise en scène dynamique, le montage frénétique et la bande-son. Cette dernière reste très cliché. Il y a également une bombe de positivisme qui se dégage de cette série. Certes, l´époque actuelle est à l´apologie du positivisme, à croire que le coup de mou / déprime est quelque chose d´anormale… enfin bref, revenons à nos moutons.

Les thèmes abordés dans la série relèvent beaucoup du domaine dit féminin, sans pour autant tomber dans  le truc fleur bleue à l’américaine qui te fait pleurer à chaque encart pub.

Cependant, parfois  on frôle l’esprit Disney ! Que voulez-vous c’est une série américaine, l’esprit guimauve doit bien être présent.

Les sujets peuvent paraître un peu facile voire on enfonce des portes grandes ouvertes. Merde, après tout, ça fait du bien de voire des personnages, surtout des femmes qui se battent  pour ce qu´elles croient.

https _freeform.azureedge.net_showms_2017_199_37e91b3f-5d2b-4ff4-9fc7-dddbc4f539c2.png

Let’s talk about the characters !

J’ai envie de commencer par un personnage secondaire qui je trouve est plus important qu’il ne laisse paraître. En effet, son aura, si on peut parler ainsi, est omniprésente. La rédactrice en chef de Scarlet

La rédactrice pourrait être le cliché classique, un être imbu de sa personne, prétentieuse, à  la limite de l´irrespect, tel qu’elle est représentée dans le diable s’habille en Prada. Alors qu’elle est à des années  lumières de cela. Je trouve qu’elle représente, quelque part, le manager idéal pour notre génération dite Génération Y. Apparemment nous serions une génération hybrides mi- humain, mi- numérique. Fermons à nouveau cette nouvelle parenthèse. Jacqueline Caylyle croit en ses employés, les met hors de leur zone de confort et leur permet ainsi de repousser leurs limites. Autoritaire sans être dictatoriale, elle dégage une aura de leader naturel. Ce personnage secondaire est sans nul doute mon préféré et est celui avec le plus de charisme.

https _pmcvariety.files.wordpress.com_2018_06_148797_6082.jpg w=1000&h=563&crop=1

Le personnage de Sutton est très »amercain dream ». Une jeune fille de la campagne, ayant étudié dans une fac de province avec une grosse dette étudiante. Elle réussit à entrer dans le plus gros magazine de mode des Etats-Unis sans piston. De jour au lendemain, elle postule pour le job d’assistante du rédacteur mode et elle est acceptée malgré son manque d’expérience dans ce domaine. Pour être honnêtement ce genre de chose, n’est plus voire quasiment rare de nos jours. Cependant, cela fait du bien de voir qu’avec de la détermination, on peut obtenir ce que à  quoi l’on aspire. Le seul point de ressemblances avec la réalité est lors de la négociation du salaire. Une négociation plutôt rapide, elle réussit à obtenir des petits avantages mais rien d’incroyable. En d’autres termes, soit tu travailles dans un métier que tu n’aimes pas trop mais tu gagnes beaucoup, soit tu travailles dans ce que tu aimes et tu es payé au lance-pierre.

Après nous avons  Kat, féministe convaincue qui utilise son métier (Directrice des Réseaux Sociaux) pour faire passer des messages. Du jour au lendemain, elle tombe amoureuse d’une artiste lesbienne musulmane. Cette partie-là, m’a énormément fait penser à mon amie proche a qui s’est arrivé. Le cote féministe engagée peut parfois sembler stupide, énervant, mais je trouve que le personnage l’apporte d’une telle façon que cela nous amène a y réfléchir.

Finalement,  Joan, je n’ai rien à dire dessus. Je la trouve insipide. Elle enfonce des portes ouvertes. Cependant c’est le perso qui apporte les thèmes les plus compliqués, polygendrie, cancer du sein, simulation  de l’orgasme ou la perte de son job. Même si le personnage apporte des réponses convenues, il a au moins le mérite d´aborder ces différents thèmes.

Cette série s´encre parfaitement dans son temps, grâce à l´intégration d´évènements extérieurs tel que le « Muslim Ban ». Certains évènements ne sont pas explicites, mais le sous-entendu est tellement gros qu´il est compréhensible. La série reste un peu plus réaliste que pouvait l´être « Sex in the City », par exemple, deux des amies vivent en collocation dans un petit appartement. Certes, il y a aussi des incohérences entre leur niveau de vie et leur salaire, mais le but d´une série est de divertir avant  tout !

Je vous recommande à deux milles pourcent cette série! Doit-on voir cette série comme une série féministe, progressiste, inclusive ? C´est à vous de voir.

https _www.vanityfair.fr_uploads_images_201732_ff_vf_the_bold_type_trio_3818

Crédit photo: The Bold Type screenshot
First photo: https://freeform.go.com/shows/the-bold-type
Voyages

Noël, Côme, Milan et le nouvel an

Hello,

Tout d´abord, je vous souhaite une merveilleuse année !. Quoi de mieux que de commencer cette nouvelle année sous le soleil !

Comme chaque année depuis 2016, je me rends à Nice pour les fêtes de fin d’année. En revanche cette année a été un peu spéciale pour moi, beaucoup de choses sont survenues, de bonnes et de mauvaises. Cette fin d’année se termine plutôt sur une note positive, vraiment positive ! Astrologiquement parlant, 2019 serait mon année. Hahaha. Me laisserais-je emporter par cet alignement des astres ? Enfin bref revenons à nos moutons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chaque fois que je retourne à Nice, je suis toujours émerveillée par la couleur bleu du ciel et de l’eau. C’est tellement agréable de se balader sur la promenade des Anglais sous le soleil qui chauffe doucement la peau. Cela me change énormément de la grisaille de ma petite ville perdue d’Allemagne. De plus cette année, j’ai eu la chance de visiter la ville avec une personne importante, qui m’a apportée une luminosité supplémentaire. La visite de Nice s’est précédée d’une visite de Cannes (rien d’exceptionnel) et de Mougins (Magnifique petit village). Je ne souhaite pas m´attarder sur les détails, je veux juste partager avec vous mes photos et vous faire voyager !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis également partie sur deux jours en Italie. Mon premier voyage dans ce pays qui me fait rêver depuis tant d’année. Une journée à Côme, pour visiter un appartement pour ma petite-soeur qui va faire ses études là-bas. Puis la seconde journée nous l’avons passé à Milan.

Je m´attendais à beaucoup mieux en allant à Côme. Peut-être que je ne suis pas sensible à la beauté des petits villages italiens, je m’attendais peut-être à quelque chose d’autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Milan. J’ai été impressionnée l’architecture de cette ville. Je n’ai pas pu faire les musées, la cathédrale car je suis restée très peu de temps, seulement 4h. Je pense sincèrement revenir pour passer un week-end pour faire les musées, les restaurants, les cafés. Vivre la Dolce Vita du nord !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous laisse sur cet article voyage ! Bonne année 2019 !

lifestyle·séries

Sabrina & Elite

Hello,

Je reviens pour vous faire un petit article sur deux séries que j´ai récemment fini. J´ai mis un peu de temps, car je me suis remise à la lecture et j´essaye de lire un livre par mois. J´ai presque fini Harry Potter et je vais commencer « The Handmaid Tales » de Margaret Artwood.

Revenons à nos moutons. Tout d´abord « Les nouvelles aventures de Sabrina ». Produit par les même producteurs que « Riverdale ». Je vous mets la bande-annonce.

Avis: Tout d´abord la nostalgie a joué un rôle important dans le bingewatching de cette série, puis une inquiétude. Le fait que les producteurs de « Riverdale » soit derrière cette création m´a un peu effrayé. Il faut se le dire, à partir du finale de la mi-saison 2, « Riverdale » est parti complètement en cacahuète.

La série est très agréable a regardé, les images sont extrêmement belles. La construction des épisodes me rappelle un peu ceux des années 90 – 2000, quand il y avait une action forte par épisode et une histoire en toile de fond qui faisait le lien entre les différents épisodes.

Je trouve que le casting est plutôt bien, même si certains acteurs sont à la limite du personnage de Tele Novelas. Je trouve, que s´ils en faisaient un peu trop ou si le dialogue était autre, on tomberait dans ce cliché teen série (N´est-ce-pas Riverdale). Les personnages ne sont pas caricaturaux, ils sont variés, intéressants et jamais tout blanc ou tout noir.

chilling-adventures-of-sabrina

Maintenant passons à ELITE. Série orginale NETFLIX, qui est né après « la Casa de Papel » (série que je n’ai pas aimé). ELITE est un étrange mélange entre Gossip Girl /Beverly Hills & Pretty Little Liars avec un meurtre comme rame principale.

Alors comment dire, c’est à ce moment que je me suis dit que je suis trop vieille pour ce genre de série. Comment dire ? Les personnages sont extrêmement caricaturaux, le scénario est écrit avec des moufles. On voit arriver les retournements de situation. C’est le bal des clichés. Je trouve aussi que les propos sont dangereux ? Le personnage principal a le VIH, mais il n’est pas transmissible (je veux bien le croire, mais de nos jours le VIH revient en force car les gens pensent que l’on guérit du VIH), et elle couche avec un mec sans lui dire & sans capote. Je veux dire, c’est assez limite….

Voilà c’était mon côté réac.

https _www.netflix-nederland.nl_wp-content_uploads_2018_10_Elite-seizoen-1-1-810x456

Mon avis final.

Sabrina est une série qui se laisse regarder, même si parfois il y a des coups de mou dans la narration.

Pour ce qui est d’Elite, je pense que cette série est faite pour les jeunes lycéens voire collégiens. Malgré certains points noirs, elle est pleine de bons sentiments et une représentation plutôt juste de la société espagnole actuelle. Cependant il faut l’avouer qu’il y a un côté édulcoré, romancé, sinon la série ne serait pas …. intéressante.

Sur ces belles paroles je vous laisse ! Crédits: Image Sabrina: http://www.robots-and-dragons.de/news/117920-chilling-adventures-of-sabrina-erste-bilder-netflix-serien-reboot Image ELITE: Netflix
Billets d´humeur

Tout à commencer quand j’ai franchi cette porte. Cette porte vitrée aux encadrements bleus. C’est à ce moment là que je t’ai vu, nous nous sommes salués. Tu as été tout de suite gentil, j’aurais dû me méfier.

Le temps passait et nous devions plus que des collègues, des amis. C’est alors que le piège s’est refermé sur moi. Je me confiais en toute confiance, quand le premier coup de couteau est arrivé par surprise derrière moi. Il a commencé par des petites entailles avant de s’enfoncer profondément. Le plus improbable, c’est que je pensais que je méritais chaque entaille et puis chaque coup de couteau. Il m’était normal de ressentir cette douleur qui me brûlait de l’intérieur. Tu m’avais fait comprendre que je n’étais rien, je méritais tout cela. Ma vie t’appartenait entièrement.

Chaque parole, chaque pas que je faisais, je ressentais cette présence au-dessus de moi. Je te sens juste là derrière moi, je peux t’entendre respirer. Je me retourne en panique, mon souffle s’accélère. Puis s’arrête lorsque je remarque que tu n’es pas là. Je reprends conscience.

C’est ainsi, que peu à peu je sombre, je m’isole. Un soir j’envoie un message de détresse, personne ne répond. Pour la première fois de ma vie, cette idée me traverse l’esprit. Je me dirige vers la cuisine, ouvre ce tiroir, le prends. Je découvre mon poignet. Ma peau est si fine, si délicate. Ce bleu, me rappelle la première fois que je suis rentrée là-bas et il me paraît si fragile. Peu à peu ce bleu laisse transparaître un rouge vive. Ce rouge me semble si beau, si pure et si relaxant. Un instant, j’oublie tout, je m’allonge et le froid m’enveloppe. Je me sens sereine, je veux rester ainsi pour toujours. Ne plus sentir ta présence. J’ai enfin trouvé la paix.

Les picotements me font sortir de ce songe. Je me lève, me dirige lentement vers mon miroir, me lave le visage. Je me regarde. Ce reflet me dégoûte. Tu m’as changée, je n’aime pas ça. Je te déteste !

Je veux me retrouver. Peu à peu je me retrouve, me reconstruis. La personne que j’étais avant revient pas à pas, avec ce sourire si caractéristique.

Je veux prendre ma revanche, te détruire, te consumer de l’intérieur. Je veux que tu souffres, comme tu as fait souffrir tout le monde. J’ai hâte que cela arrive. J’ai hâte de te regarder mourir de l’intérieur, devenir fou et que cette folie te consume.

Ce chemin a été long, mais je vais beaucoup mieux.

Billets d´humeur

Hello,

Ce billet sera un peu plus différent que d´habitude. J´aimerais parler d´une superbe rencontre qui m´est arrivée et qui m´a boulversée. Je m´emballe peut-être, mais j´ai envie d´y croire. Mon côté fleur bleue est revenue d´un coup et j´ai besoin de le partager. Je risque de passer pour une folle, une psychopathe, mais qu´importe, je dois m´exprimer !

Voilà un week-end fabuleux se termine. Jamais je n’aurais cru qu’une rencontre épistolaire 2.0 pouvait m’atteindre ainsi. Je suis tombée sous le charme de ton clavier, de tes écrits. Cela s’est fait le moins romantiquement du monde. Des échanges sur Tinder, puis sur Whatsapp, pour enfin passer au terrible face à face.

Je suis tombée sous ta verve. Les mots sont quelques choses de très puissants et de transcendants. Cela peut être stupide ou naïf, mais là sous tes mots, je suis tombée peu à peu. Admiratrice de cette qualité de la parole, cet art que tu manies avec brio. Chaque mot que tu choisis est précis et bien utilisé. Mon français, me semble faible et quelque peu cassé. Cela fait partie du charme de nos conversations, cela les rend uniques.

Tu es venu dans mon petit coin paumé et embrumée d’Allemagne, apporter un peu de soleil et de chaleur. Quand je suis à tes côtés, je peux tout te dire, je me sens à l’aise, je me sens belle et acceptée. Ton sourire m’emporte et ton regard efface tous mes vilains petits défauts. J’ai l’impression d’être une belle personne sous tes yeux. Cela peut te paraître débile, mais tu es la seule et unique personne à me dire « T’es belle », « Ton sourire est magnifique ». Je ne sais pas si ces paroles sont sincères ou pas, mais j’ai envie d’y croire. J’ai envie d’être cette personne, cette personne que tu décris.

Durant ce week-end embrumé, tu m´as éclairée. Je ne pensais pas que ce serait possible. Tu m´as parlée avec une telle sensibilité et honnêteté que cela m´a profondément touchée. Je connais ta situation plus que compliquée.  Suis-je naïve de vouloir essayez ? Dois-je abandonner cette idée d’ être avec toi ? Je ne le veux pas !

J’ai envie de tenter le diable, et  te revoir. Me perdre une nouvelle fois dans tes bras rassurants tout en t’écoutant jouer avec les mots !